Pierre Carrier Belleuse

( 1851-1932 )

Biographie

Pierre Carrier-Belleuse est le fils du sculpteur Albert-Ernest Carrier-Belleuse et de Louise Anne Adnot. D’abord élève de son père, puis d'Alexandre Cabanel à l’École des beaux-arts de Paris, il expose pour la première fois au Salon de 1875. Il y reçoit une mention honorable en 1887.

À l’instar de son père, son œuvre porte essentiellement sur la Femme. Ses dessins de danseuses furent fréquemment reproduits dans Le Figaro illustré. Pierre Carrier-Belleuse participe à l'Exposition universelle de 1889 et y remporte une médaille d'argent qui le met hors-concours. Il entre en 1890 à la Société nationale des beaux-arts, et y est nommé sociétaire en 1893. Il y expose tous les ans des pastels qui font son succès. En 1895, Carrier-Belleuse est nommé président de la Société internationale de peinture et de sculpture.

À partir de 1885, il ne travaille pratiquement plus qu’au pastel. Cette même année, il épouse Thérèse Duhamel-Surville, petite nièce d'Honoré de Balzac. De ce mariage nait une fille, Pierrette. Pierre Carrier-Belleuse a beaucoup peint sur la côte d’Opale. Il possédait une villa sur le sommet d’une falaise, à Wissant. Les dunes avoisinantes lui ont fourni le cadre de plusieurs de ses œuvres. Il a participé à l’école de Wissant, fondée par ses amis les peintres Adrien Demont et Virginie Demont-Breton. En 1920, il est nommé Rosati d'honneur (société littéraire fondée en 1778).

La sieste
Recevoir les informations sur nos expositions, actualités et évènements
Le champ est vide Merci de saisir une adresse valide

En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désabonner ou modifier vos préférences à tout moment en cliquant sur le lien dans tous les e-mails.

Nous envoyer un mail
Marché Biron - Allée 1, Galeries 17 & 18 - 83-85 Rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen sur Seine